AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre improbable (PV Faramir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message

avatar
Elenna F. Turgon
Modern Athéna but Beautiful Lady

Parchemins : 125

Informations
Âge: 21 ans
Possessions:
Ancêtres célèbres:

MessageSujet: Une rencontre improbable (PV Faramir)   Ven 19 Oct - 4:04

Elenna & Faramir
«Que fait une femme comme vous dans cette endroit? La même chose que vous monseigneur!»

J'ai suivi les conseils de Arahael à la lettre et je me suis dirigée vers l'est, loin des troubles de la guerre qui menace le Rohan. Il fut facile pour moi de quitter l'auberge en faisant croire à mes parents que j'allais rendre visite à ma soeur aîné. Je dois admettre que j'ai ressentis un peu de honte de leur mentir aussi effrontément, mais ils ne pouvaient me garder indéfiniment avec eux. Surtout que mon père, malgré mon âge, ne cherchais pas à me lier à un homme bientôt. Windy m'avait donc guidé à travers les plaines du Rohan en direction du Gondor. Je n'ai que voyager de jour sans jamais quitter la route comme Arahael m'a ordonné et je dois avouer que son expérience m'a bien servis juste à maintenant.

Ma monture commence à présenter des signes de fatigue et je nous devons faire une pause. Je ne suis pas contre l'idée de me rafraîchir un peu dans la rivière. Je trouve un endroit tranquille à l'abri des regards indiscrets pour ne pas être surprise par des êtres indésirables comme des sbires de Saroumane par exemple. Je descends du dos de Windy et la libère de la selle. Elle pourra se reposer et bouger à sa guise. Je me défais de ma cape de voyage et fais glisser mes vêtements le long de mon corps. Tout en scrutant les lieux pour être sûr que personne ne se trouve dans les parages.

Je me glisse ensuite dans l'eau froide qui me revigore le corps et l'esprit. Malgré qu'elle soit froide c'est agréable de se débarrasser de la poussière ainsi que de la sueur. Je regagne la berge et me sèche rapidement avant d'enfiler mes vêtements à nouveau. Des frissons me parcours le corps, Windy vient à ma rencontre et se couche dans l'herbe paresseusement. De cette manière elle me permet de me coller contre son flanc et ainsi me réchauffer.

- N'est-ce pas magnifique Windy?

Je suis bien conscience que ma jument ne me répondra pas, mais nous peuple du Rohan nous entretenions une relation privilégiée avec nos montures. Nos montures ne sont pas de simple chevaux. Tout en démêlant ma chevelure, je chante doucement une chanson.

- Home is behind the world ahead, And there are many paths to tread, Through shadow to the edge of night, Until the stars are all alight....

Windy me donne de légers coups de naseau pour que je continue de chanter. Je souris tout en continuant de chanter ma chanson sans me soucier de ce qui peut se passer autour de moi.

- Mist and shadow, Cloud and shade, All shall fade, All shall fade....

C'est à ce moment que Windy se relève et commence à devenir nerveuse, quelque chose ne va pas. Je me lève et porte ma main à la dague que Arahael m'a donné. Je l'empoigne bien déterminé à l'utiliser si l'occasion se présente.

- Il y a quelqu'un?

Ma voix tremble et je me maudis de ressentir de la peur.

_________________

❝Look for the girl with the broken smile❞
I drove for miles and miles, And wound up at your door, I've had you so many times but somehow, I want more, I don't mind spending everyday, Out on your corner in the pouring rain, Look for the girl with the broken smile, Ask her if she wants to stay awhile, And she will be loved, She will be loved
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Faramir


Parchemins : 182

Informations
Âge: 18 ans
Possessions:
Ancêtres célèbres:

MessageSujet: Re: Une rencontre improbable (PV Faramir)   Jeu 25 Oct - 9:55


Une Rencontre Improbable
Ft. Elenna

Cela faisait trois jours que je suis parti de mon camps, près du Mordor en Ithilien, à chevale pour me rendre avec quelques hommes pour renforcer les frontières du Nord. Mon frère, Boromir, lui était rentré à Minas Thirith pour mener Conseil avec mon père sur les rumeurs venant de Rohan qui nous parvenaient.
Arrivé la veille au camps, j'étais parti en reconnaissance du terrain. Seul. Plongé dans mes pensées, je ne fais plus attention réellement à ce qui m'entoure, même si je garde quelque information en tête. Ici et là je vois des marques de bêtes, certainement des sangliers, ayant emprunté ce chemin tôt le matin même. Au fils de ma marche je suis remonté jusqu'au rive du Celebrand où je décidais de prendre une pause. Ma tête allai imploser si je ne m'arrêtais pas.

J'avais cheminé de l'Ithilien jusqu'au camps en une seule fois, sans prendre de pause ; tantôt à pied tantôt à cheval. Le temps de monter trouver le camps une fois arrivé et de parler avec le Sous-Capitaine en charge pour me donner les dernières nouvelles du Rohan et des autres postes avancés des frontières et le soleil s'était levé. On m'avait introduit au soldat qui ne m'avaient pas vu arrivée pendant la nuit et j'avais enfin eut la possibilité de me restaurer et de m'assoupir pendant se qui ne me paru qu'un bref, instant. Même si j'ai l'habitude de chevaucher de longue heures durant, jamais je n'avais jusqu'alors eut l'impression que mes jambes étaient en feu.

Lorsque je m'étais réveillé, j'étais donc parti à pied. Avant d'être totalement à découvert des arbres j'entendis venir un chant, de l'autre côté du lac. La voix était belle et claire aussi avais-je décidais de m'avançais plus avant. Arrivé à quelques mètres du duo : une femme brune et une jument, une légère brise se leva derrière moi. La jument qui jusqu'alors n'avais pas perçu ma présence hennit et je vis la femme dégainer un poignard. Elles semblaient toutes deux être aux abois, ce que je compris. La jeune femme Relevant ma capuche je découvrais mon visage en signe de paix et adopter une posture calme et posée.

« Je n'ai pas pu résister à vous écouter chanter de plus près. Je vous ais surprit : j'en suis désolé, croyez moi ! »

Mes paroles étaient sincères et pour montrer ma bonne volonté j'approchais à pas mesurés.

« Vous n'avez rien à craindre de moi, Mademoiselle. Je suis Faramir, de Gondor. Aucun mal ne vous sera fait. Pouvez-vous me dire qui êtes-vosu ,»

Enfin, je m'arrêtais à quelques mettre du duo quand je remarquais qu'un lien notable unissait les deux êtres. Peut-être n'était-elle pas de Gondor ?
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aller-retour.forumsactifs.com
 

Une rencontre improbable (PV Faramir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (quête) Duo improbable (Logan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TERRE DU MILIEU :: Terre du Milieu :: Royaume du Gondor :: Le Celebrant-