AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souvenirs d'enfant (PV Elenna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message

avatar
Azenor Morvan


Parchemins : 39

Informations
Âge: 23 ans
Possessions:
Ancêtres célèbres:

MessageSujet: Souvenirs d'enfant (PV Elenna)   Mer 24 Oct - 14:59

Souvenirs d'enfant
« L'amitié est la similitude des âmes. »

« Je pense qu'il est prêt, c'est bon. »

Azenor vérifiait les derniers préparatifs du cheval qu'elle venait de vendre. Il fallait qu'il soit impeccable, l'acheteur devait être satisfait de voir son nouveau destrier. Et un cheval plein de poussière et de terre n'allait pas arracher la moindre esquisse de sourire. Ça Azenor le savait bien. Elle fit une dernière fois le tour du jeune cheval et resserra les sangles de la selle. L'homme qui était passé la voir quelques jours plus tôt souhaitait un nouveau cheval, il devait se rendre elle ne sait où en Terre du Milieu et il lui fallait un cheval rapidement. Le sien s'était mis à boiter en chemin et il avait demandé où il pourrait trouver un cheval. C'était dans ce genre de situation qu'Azenor se félicitait du travail de qualité de son père. Sans ça, elle ne sait pas comment elle aurait pu faire vivre la ferme et nourrir sa famille depuis son départ. Une fois que le cheval serait vendu, enfin plutôt échangé, Azenor gardait l'ancien cheval du voyageur. La jeune femme alla également s'occuper de seller le sien. Aelys, sa soeur, continuait de s'occuper de celui qui s'en allait, elle était toujours triste de voir un cheval qu'elles avaient entrainé être vendu. Mais comme disait Azenor, il fallait bien qu'elles se nourrissent, s'ils n'en vendaient aucun elles ne pourraient pas manger ni soigner leur mère. C'était un sentiment auquel elles devaient faire abstraction. C'était aussi ça, le métier d'éleveur... Une fois que le cheval d'Azenor était sellé, la brunette se mit en selle et attrapa la renne que lui tendait sa sœur. Elle se mit doucement au pas et donna quelques instructions à sa jeune sœur.

« Mets les en pâture sauf le nouveau, faudra que tu le fasses un peu marcher, histoire qu'il se dégourdisse, mais pas trop, il ne faut pas que ça empire. »

Aelys acquiesça et se dirigea vers la sellerie pour pouvoir sortir les chevaux un par un. Azenor passa devant chez elle, jetant un coup d’œil à la fenêtre de la chambre de sa mère. Depuis le départ de leur père, elle restait allongée, incapable de se lever. Elle se laissait littéralement mourir, au grand désespoir de ses deux filles. Azenor tenait les rennes de son cheval d'une main et de l'autre elle celles de l'autre cheval. Elle demanda un pas plus rapide, à défaut de pouvoir galoper. Le cheval était encore jeune, elle ne savait pas comment il pourrait réagir si un lapin sortait de son terrier ou si un chien aboyait et elle ne souhaitait se retrouver à terre à cause d'un écart de l'animal ou pire, le laisser s'enfuir. Parce que là c'était une belle somme d'argent qu'elle perdait. Elle avait réussi à négocier ce cheval à un prix bien plus élevé que ce qu'il valait en réalité, prétextant que le cheval boiteux ne lui rapporterait rien le temps qu'il boitera. Et c'était passé, pour aller reprendre sa route le plus vite possible, le voyageur aurait accepté n'importe quoi. Mais évidement, Azenor ne comptait pas non plus se jouer de lui. C'était quelque chose qui lui semblait honnête, échange d'un cheval en pleine santé contre un cheval boiteux.

La jeune femme traversa les collines du Rohan au pas, passant par certains petits villages où elle salua quelques têtes connues. La famille Morvan était plus ou moins connue grâce à sa ferme et mais aussi parce qu'elle était tenue par deux filles et qu'aucun homme ne vivait plus là bas. Un malheur suite à la étrange réussite selon certains superstitieux. Mais Azenor et Aelys se fichaient bien de ce qu'on pouvait bien penser, les agriculteurs avaient de bons chevaux, les voyageurs des chevaux rapides, ces jalousies mesquines ne les intéressaient plus. Les années passant, elles voyaient surtout qu'elles avaient besoin de se rapprocher de ceux qui pensaient du bien de leur travail et de laisser les commères de côté. Elles avaient mieux à faire, comme livrer un cheval par exemple. Jetant souvent des regards vers l'animal, la jeune femme était contente de voir qu'il était particulièrement calme. C'était vraiment un cheval adorable, calme et doux comme pas deux, mais qui avait quand même du sang et un coup de dos exceptionnel, des foulées amples et très confortables. Un cheval parfait pour de longues distances, donc parfait pour son acheteur. D'ailleurs elle arrivait doucement mais sûrement à Aldburg, là où logeait le voyageur. Les grands remparts se profilaient vers l'horizon, ancienne capitale du Rohan avant Edoras. La ville restait plus que majestueuse et importante pour cette partie du pays.

Azenor franchit la porte et salua les gardes. Ils étaient habitués à la voir passer. Durant sa jeunesse, elle venait très souvent avec son père pour retrouver une amie qui lui était très cher, et qui l'est toujours d'ailleurs. C'était surtout grâce à l'accord entre l'éleveur et le tavernier que la ferme était connue dans la grande ville. D'ailleurs c'était à la taverne qu'avait rendez vous Azenor. Le voyageur dormait là en attendant de pouvoir repartir. Elle mit pied à terre et attacha les deux chevaux à l'entrée de l'établissement. Bien que le soleil était encore haut dans le ciel, de nombreux habitants étaient assis et buvaient une pinte. La jeune femme s'approcha du comptoir et reconnu immédiatement le tavernier. Ils se saluèrent mutuellement et Azenor lui demanda où elle pourrait trouver le voyageur avec qui elle avait fait affaire. L'homme alla tout de suite le chercher et Azenor l'attendit près du comptoir. Il ne fallut pas cinq minutes pour que le voyageur débarque en trombe, plus que pressé de reprendre la route. L'homme avait déjà vu le cheval qu'il allait acheter, il faisait confiance à l'éleveuse. Les bourses s'échangèrent et Azenor ne put que sourire en pensant qu'elle rentrait plus lourde qu'elle n'était arrivée. Ils sortirent à deux et le voyageur grimpa immédiatement sur le cheval et partit au galop. Azenor s'apprêtait à remonter elle aussi à cheval. Elle n'aimait pas savoir sa sœur seule à la maison. Et elle avait du travail qui l'attendait aussi. C'est alors qu'elle entendit son nom derrière elle et sentit quelqu'un lui retenir le bras. Une voix familière, une voix qu'elle ne pourrait jamais oublier.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Souvenirs d'enfant (PV Elenna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chasse aux oeufs ( Place Longueuil ) au profit d'Opération Enfant Soleil
» Souvenirs de Canadiens de Montréal gratuit
» Une grand mère veut avoir un enfant avec son petit-fils
» Forum Le royaume des souvenirs en Dessins Animés
» Magazine pour enfant GRATUIT et un sac GRATUIT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TERRE DU MILIEU :: Terre du Milieu :: Royaume du Rohan :: Aldburg-